Ma zone humide

Sélection : CHAMP DE L'EPINE

Présentation générale

Localisation de la zone humide La zone humide CHAMP DE L'EPINE est une zone humide d’une superficie* de « 73 » ha. Elle se situe sur 2 communes détails ,1 département : Seine-et-Marne (Île-de-France) et 1 Région.

Elle se situe sur 1 arrondissement à savoir Provins et 1 canton : Bray-sur-Seine

carte de la zone humide

* superficie : la superficie est une superficie calculée et dépend de l’échelle utilisée (numérisation, terrain). Les chiffres sont à titre indicatif.


Occupation du sol et paysages

La présentation ci-dessous est issue de la base de données géographiques CORINE Land Cover qui est produite dans le cadre du programme européen de coordination de l’information sur l’environnement CORINE. Description de CORINE Land Cover
Répartition
 
Forêts de feuillus 95.34%
 
Prairies 4.58%
 
Divers 0.08% (Plans d'eau, Extraction de matériaux)

carte de l'occupation du sol

Pour en savoir plus CORINE Land Cover

source : © Corine Land Cover 2006



Eau

Hydrographie

La zone humide CHAMP DE L'EPINE est localisée dans la circonscription de bassin de l'agence de l'eau SEINE-NORMANDIE et plus précisément sur la région hydrographique La Seine de sa source au confluent de l'Oise (exclu)
Elle est comprise également sur :
  • 1 secteur dont La Seine du confluent de l'Aube (exclu) au confluent de l'Yonne (exclu)
  • 2 sous-secteurs dont La Seine du confluent de la Voulzie (exclu) au confluent de l'Yonne (exclu), La Voulzie de sa source au confluent de la Seine
  • 2 zones hydrographiques dont La Voulzie du confluent du ru de Barcq (exclu) au confluent de la Seine (exclu), L'Auxence de sa source au confluent du ru de Sucy (exclu)

Elle est également traversée par 0 km de cours d’eau avec notamment :
Type 3 :
  • L'Auxence

Directive Cadre sur l’Eau

La Directive Cadre sur l’Eau définit une unité d’évaluation de la qualité des eaux : la masse d’eau. L’état (écologique, chimique, ou quantitatif) sera évalué pour chaque masse d’eau.
Il existe différentes catégories de masses d’eau :
  • les masses d’eau de surface, partie distincte et significative des eaux de surface, telles qu’un lac, un réservoir, une rivière, un fleuve,... ;
  • les masses d’eau de transition et côtières situées le long du littoral ;
  • les masses d’eau souterraines, volume distinct d’eau souterraine à l’intérieur d’un ou de plusieurs aquifères.
Afin de disposer d’un ensemble de masses d’eau national homogène, le Ministère de l’écologie et du développement durable et ses partenaires ont mis en œuvre un référentiel cartographique unique des masses d’eau.
La zone humide CHAMP DE L'EPINE intersecte :
  • 1 masse d'eau cours d'eau détails :
  • 0 masse d'eau de transition
  • 0 masse d'eau côtières
  • 0 masse d'eau plan d'eau
  • 0 masse d'eau souterraine

Pour en savoir plus Système d'information sur l'Eau Agences de l'eau

(*) cours d’eau principal correspond au cours d’eau supérieur à 50 km
Sources : BD Carthage Agences de l'eau



Patrimoine Naturel

Convention internationale

La Convention RAMSAR de 1971 a pour mission : "la conservation et l'utilisation rationnelle des zones humides par des actions locales, régionales et nationales et par la coopération internationale, en tant que contribution à la réalisation du développement durable dans le monde entier"


Inventaire patrimonial

La zone humide CHAMP DE L'EPINE comprend des secteurs présentant de fortes capacités biologiques et un bon état de conservation notamment des Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique. Il existe les ZNIEFF de type I et de type II.
0 ZNIEFF I

1 ZNIEFF II ce qui représente 100% en zone humide détails

Les ZNIEFF de type I sont des secteurs de grand intérêt biologique ou écologique. Les ZNIEFF de type II sont de grands ensembles naturels riches et peu modifiés, offrant des potentialités biologiques importantes.


Protections issues d'engagements internationaux

Pour préserver la diversité biologique et valoriser le patrimoine naturel de nos territoires, la Directive « Oiseaux » (1979) et la Directive « Habitats faune flore » (1992) - directives européennes pour atteindre les objectifs de Natura 2000, établissent la base réglementaire du grand réseau écologique européen. Les sites désignés au titre de ces deux directives forment le réseau Natura 2000 sur la zone humide CHAMP DE L'EPINE :
1 Directive « Oiseaux » représentant 93.78% de la zone humide CHAMP DE L'EPINE détails :
1 Directive Habitats Faune-Flore représentant 27.41% de la zone humide CHAMP DE L'EPINE détails:


Protections réglementaires européennes ou nationales

Certains espaces naturels et semin-naturels de la zone humide CHAMP DE L'EPINE peuvent bénéficier de protections réglementaires européennes ou nationales :
Aucun(e) Réserve Naturelle Nationale, Réserve Naturelle Régionale, Réserve biologique, Réserve de chasse et de faune sauvage, Réserve biogénétique du conseil de l'europe, Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope, Réserve de biosphère, Parc national, Parc naturel marin, Parc naturel régional ne se trouve sur la zone humide
carte des protections réglementaires

Pour en savoir plus RAMSAR MNHN SINP

Sources : MNHN INPN DREAL Régions (non exhaustif)



Outil de gestion et de planification

Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux - SAGE

Le SAGE fixe les objectifs généraux d’utilisation, de mise en valeur et de protection quantitative et qualitative des ressources en eau superficielle et souterraine, des écosystèmes aquatiques, ainsi que les objectifs de préservation des zones humides.

La zone humide CHAMP DE L'EPINE est comprise dans le SAGE :
  • BASSEE VOULZIE d'une superficie totale de 1710 km2 portée par

Pour en savoir plus GEST'EAU
Source : GEST'EAU



Espaces d'acquisition et de gestion

Les protections par la maîtrise foncière et la maîtrise d'usage

Les acquisitions en zones humides littorales au titre de l'environnement (financements Conseils Généraux, Agence de l'Eau, Fondation pour la Protection des Habitats de la Faune Sauvage, ...) comprennent des milieux de natures diverses :
  • parmi les marais : prés, bassins salicoles et aquacoles, terres labourées, polders, tourbières ;
  • mizottes, sartières, vasières ;
  • lagunes et étangs arrière-dunaires, pannes des dunes ;
  • saulaies, cariçaies ;
  • hâvres et petits estuaires.

Tous ces milieux présentent une richesse biologique reconnue, tant pour la faune que pour la flore, et comprennent des habitats et des espèces remarquablesque les acquéreurs souhaitent conserver, restaurer et mettre en valeur (activités économiques extensives, touristiques, écologiques,...) :
Conservatoire du Littoral (CEL)
Espaces Naturels Sensibles (ENS)
Conservatoires d'Espaces Naturels (CEN)
Communaux

Pour en savoir plus CEL CEN


Sources : CEL Conseils généraux CREN Partenaires du RPDZH



Les acteurs en zones humides

Les zones humides constituent des territoires originaux et divers. La protection et la mise en valeur de ces territoires soulèvent actuellement de nombreuses questions au niveau local, national et européen.
Aujourd'hui, pour les acteurs des zones humides, l'enjeu est bien de redéfinir ensemble leurs stratégies en tenant compte de quatre aspects qualitatifs majeurs : les activités économiques et le développement durable, la préservation des qualités des milieux, la gestion de l'eau et des réseaux hydrauliques, les hommes et leur vie sociale.

On retrouve sur CHAMP DE L'EPINE différentes structures qui oeuvrent ensemble à l’intérêt de la zone humide :
0 association syndicale de propriétaire qui représente 0 % de la zone humide :
0 syndicat intercommunau à vocation hydraulique (groupement à vocation hydraulique selon la couche d’information BANATIC)
0 EPTB

Pour en savoir plus BANATIC EPTB

Sources : BANATIC Association francaise des EPTB partenaires du RPDZH




Copyright © FORUM DES MARAIS ATLANTIQUES
Accueil Forum des Marais Atlantiques "Ma zone humide" Cartographie interactive Mentions légales
Partenariat technique: Observatoire Régional de l'Environnement
Logo Région Nouvelle-Aquitaine logo Agence de l'eau Loire Bretagne